XI – Rue du Niger

Cette voie, qui avant l’extension de Paris de 1860 traversait selon un axe est-ouest la commune de Saint-Mandé fut initialement désigné sous le nom de rue des Charbonniers, en rappel de l’activité de fabrication du charbon de bois1 dans le Bois de Vincennes.

En 1884 il lui sera donné le nom de rue Mongenot, en l’honneur de Claude-François Mongenot, bienfaiteur et maire de la commune de Saint-Mandé, de 1848 à 1870.

Cette voie est désignée, dans sa partie initiale, de l’avenue de Saint-Mandé au Boulevard Soult, sous le nom de rue du Niger (coupée en deux sections par la PC). Elle conserve toujours son non de rue Mongenot au-delà du Boulevard Périphérique, jusqu’à la limite de Paris et se prolonge sous cette appellation, dans Saint-Mandé.

rueduniger
Neige, rue du Niger, 2010.

Bâtiment caractéristique de la rue Mongenot, 75012 Paris, une école.

ecolematernelle
Rue Mongenot, 75012 Paris, École maternelle.

Bâtiment caractéristique de la rue Mongenot, 94160 Saint-Mandé, l’Institut Départemental des Aveugles de la Seine, actuellement désigné Institut Le Val Mandé

Rue Mongenot, 94160 Saint-Mandé, Le Val Mandé.
Rue Mongenot, 94160 Saint-Mandé, Le Val Mandé.

Fait divers
En juillet 1836, avant la construction de l’enceinte de Thiers, un journaliste patron de presse, Armand Carrel, et un publiciste et homme politique, Émile de Girardin se provoquèrent dans un duel au pistolet aux abords du lac de Saint-Mandé. Carrel, blessé sera conduit dans un pavillon de chasse situé n° 5, Avenue de Bel Air à Saint-Mandé (actuel 5, avenue Victor-Hugo). Ce qui était alors la rue des Charbonniers longe le Sud des parcelles Bel-Air. Armand Carrel repose dans le cimetière Nord de Saint-Mandé, une place lui est dédiée à Paris (place de la mairie du XIXe, face à l’entrée Nord des Buttes-Chaumont).

Tombe d'Armand Carrel, surmontée d’une statue de bronze, œuvre de David d’Angers.
Tombe d’Armand Carrel, surmontée d’une statue de bronze, œuvre de David d’Angers.

Nota : L’avenue de Bel-Air a conservé son nom, à l’Est de cette voie, dans le Bois de Vincennes, dans le XIIe arrondissement de Paris.

Au XIXe siècle un autre duel provoquera en 1870 le décès du journaliste Victor Noir (il était témoin), il repose au Père Lachaise, 92e division, son gisant en bronze est l’oeuvre d’Aimé-Jules Dalou, auteur du groupe Le Triomphe de la République (1899), place de la Nation.

1 – Cette activité se poursuit toujours en France, notamment à Belvès en Dordogne dans la forêt de la Bessède